• Divers

L’herbe à poux est une plante envahissante qui est l’une des causes primordiales de la rhinite allergique saisonnière au Québec. Selon les statistiques du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), l’herbe à poux affecte un québécois sur huit et elle est responsable de 75 % des allergies aux pollens. En réponse à plusieurs appels des résidents à ce sujet, la Ligne Verte veut sensibiliser les résidents à propos de ses effets néfastes et veut vous aider à identifier l’herbe à poux pour que nous puissions la contrôler.

Identification de l’herbe à poux :
Il existe deux sortes d’herbe à poux : la grande herbe à poux (Ambrosia trifida) et la petite herbe à poux (Ambrosia artemisiifolia).

  • Ses feuilles ressemblent à celles des carottes, c’est-à-dire qu’elles sont découpées et opposées;
  • C’est son pollen qui cause le rhume des foins ou la rhinite saisonnière : il n’est pas dangereux de la toucher;
  • La grande herbe à poux pousse le long des trottoirs, des rues et des terrains vacants;
  • La petite herbe à poux pousse sur terrain gazonné, dans un sol pauvre en matière organique et où la pelouse n’est pas bien fournie;
  • L’herbe à poux est une plante annuelle qui se propage par les semences. Elle commence à fleurir à la mi-juillet jusqu’à l’automne. Son pollen est très léger et peut facilement être transporté par le vent.

Il est donc très important d’intervenir avant la floraison pour empêcher la plante de se répandre. D’après une étude récente, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec recommande deux coupes pour contrôler la plante : la première en juillet et la seconde en août. 

Pour limiter la présence d’herbe à poux, nous recommandons :

  • De ne pas laisser l’herbe à poux fleurir (sa période de floraison va de la mi-juillet à la mi-août);
  • Utiliser du paillis ou planter des plantes couvre-sol sur les espaces où il n’a pas de pelouse;
  • Améliorer la qualité des sols en les enrichissant de matière organique (compost et fertilisants naturels);
  • Semer des herbes compétitives, car l’herbe à poux ne résiste pas la concurrence (par exemple : le trèfle, le pâturin, etc.). Cette pratique peut aider à limiter sa propagation.

Il est important de retenir qu’un sol riche en matière organique et une pelouse fournie sont moins propices pour l’herbe à poux. Nous souhaitons améliorer l’environnement de Ville de Mont-Royal pour que tous puissent profiter de la saison estivale. Sachez que le département des parcs et des espaces verts fait sa part en fauchant et en tondant les espaces verts de la ville à des moments précis pour contrôler cette herbe. La Ligne Verte demeure à votre disposition pour vous donner des conseils et astuces pour l’entretien de votre pelouse et de votre aménagement paysager.

Ligne verte

Coordonnateur technique - Environnement

180, chemin Clyde

Mont-Royal H3P 3J9