• Conseil municipal
  • Communiqué

Mont-Royal, le 18 novembre 2019 – À la suite des résultats obtenus lors du récent registre concernant un emprunt de 27 800 000 $ destiné à la construction du complexe sportif et communautaire de Mont-Royal, le conseil municipal indique que l’emprunt sera soumis à un référendum. L’exercice se tiendra le dimanche 16 février 2020, avec une participation par anticipation prévue les 9 et 10 février.

« Les résultats du registre sont décevants, » explique le maire Philippe Roy, « mais le bien-fondé d’un processus référendaire n’est pas remis en cause, en dépit des coûts additionnels. Nous avons un projet dans lequel nous croyons et que nous savons correspondre aux besoins et aspirations des résidents. Lors des consultations en 2016, on relevait un appui initial de 88 % au nouveau complexe; les témoignages favorables récoltés en consultation et les requêtes formulées à l’époque, pendant un mois complet d’exercices intensifs, ont servi par la suite à élaborer tout le concept. Les bassins multiples, les usages prévus du gymnase et des salles multifonctionnelles, entre autres les espaces alloués à nos aînés et à d’autres groupes communautaires, tout part de nos consultations. »

La Ville prend bonne note du sentiment des signataires au registre et entend répondre à toutes les interrogations d’ici la tenue du référendum. Elle compte par ailleurs sur les sympathisants au projet de complexe sportif et communautaire pour aider à en promouvoir la raison d’être.

« Au moment des exercices de consultation qui ont précédé le projet, l’appui à un complexe sportif et communautaire au goût du jour s’est exprimé d’une voix puissante, » souligne le maire. « Un impact potentiel sur les comptes de taxes soulevait quant à lui un souci que nous comprenons facilement, pour y faire face sur une base régulière. Depuis nos consultations, le projet s’est bonifié et ses coûts ont évolué, mais il en va de même de son financement. Il persiste une inquiétude quant aux taxes et cet aspect précis du projet gagnera d’être expliqué à l’ensemble de nos résidents, » poursuit-il.

Rappelons qu’en octobre 2016, les associations sportives, culturelles et communautaires de Mont-Royal formulaient avec enthousiasme leurs recommandations sur un éventuel complexe, à l’occasion de soirées spéciales. Dans les semaines suivantes, des résidents aussi favorables que défavorables au projet étaient assemblés en groupe de discussion, question de cerner précisément les principales préoccupations citoyennes. Par la suite, ce sont cinq cents ménages monterois qui avaient répondu à un sondage CROP. Finalement, une plénière, à laquelle était conviée toute la population, avait attiré plus de cent cinquante participants au moment de clore la démarche, le 29 novembre 2016.

« Depuis les consultations de 2016 et jusqu’à tout récemment, un comité d’usagers comprenant plusieurs résidents s’est rencontré à intervalles réguliers afin de valider les orientations du projet au fur et à mesure de leur évolution, menant le concept de complexe sportif et communautaire vers sa pleine maturité. Je salue le travail accompli en comité et j’endosse entièrement les décisions prises ensemble, » conclut Philippe Roy.

Alain Côté

Chef de division - Affaires publiques

90, avenue Roosevelt

Mont-Royal H3R 1Z5