• Conseil municipal
  • Chronique du maire

Avec la belle saison et la période des vacances enfin arrivées, tout le monde sera bientôt en pause bien méritée, mais de notre côté nous poursuivons notre travail sur les projets et les dossiers importants pour notre communauté. Voici donc deux sujets bien d’actualité que la récente crise sanitaire de la COVID-19 a mis en lumière. 

Les derniers mois ont été ardus, particulièrement pour nos commerçants locaux qui ont dû subir le ralentissement de l’économie engendré par le confinement. Vous avez été nombreux à soutenir les commerces de Mont-Royal durant cette période difficile, mais le retard dans leurs activités représente un manque à gagner très important qui pourrait éventuellement mettre leur survie en péril. C’est donc avec joie que la Ville de Mont-Royal s’associe à la campagne de financement participatif qui vise à soutenir les commerces et les organismes de première ligne les plus touchés par la COVID-19. Ici à Mont-Royal, la campagne se déploiera dès le 16 juillet sur le site de La Ruche et vous aurez votre mot à dire en contribuant à la campagne soit par des dons ou simplement par l’achat de cartes-cadeaux envers les commerces participants. Par exemple, en achetant une carte cadeau de 20 $ pour un de nos commerçants qui adhère au programme, vous recevez 10 $ supplémentaires à dépenser chez ce dernier.                                                                                                                                               

En prime, la campagne pourra compter sur le soutien financier de Desjardins, par l’entremise de son programme Du cœur à l’achat, qui doublera l’objectif de la campagne, jusqu’à concurrence de 25 000 $. Cette contribution sera en totalité partagée entre les organismes communautaires associés à la campagne de Mont-Royal. 

Surveillez les annonces sur le site web de la ville ainsi que dans les médias locaux dans les prochains jours pour en savoir plus. Je vous encourage à manifester votre fidélité envers nos commerces participants notamment par l’achat d’une carte-cadeau. Il s’agit d’un geste qui a une grande signification pour eux et qui va contribuer à protéger notre milieu de vie. 

Mon deuxième propos concerne l’agriculture urbaine chez nous. Les plus récents événements liés à la pandémie nous ont permis de réfléchir notamment sur la provenance et la qualité de nos aliments.  Notre administration a entamé depuis quelques semaines une réflexion sur les orientations à adopter en vue d’une politique alimentaire et d’agriculture urbaine propre à notre ville.

Nous souhaitons encourager les initiatives citoyennes, déjà plusieurs d’entre vous cultivent un potager en cour arrière, et voulons surtout bonifier notre offre aux résidents au-delà des jardins communautaires actuels. Ici aussi vous aurez votre mot à dire, car notre démarche prévoit notamment une consultation publique en ligne, et la mise sur pied d’un comité d’agriculture urbaine qui veillera à la mise en place du plan d’action. Je vous invite donc à consulter le document de réflexion qui sera disponible sur le site internet de la Ville et à répondre au questionnaire en ligne. Un espace est également prévu pour que vous puissiez nous faire part de vos suggestions sur la future politique alimentaire.