• Conseil municipal
  • Chronique du maire

C’était toute une fierté cet été pour les conseillers et moi de dévoiler que la Fondation Rossy allait mener et financer entièrement la construction d’un stationnement souterrain pour le futur centre sportif et communautaire. À peine quelques semaines plus tard, les travaux étaient déjà débutés : nous n’étions encore qu’à la mi-septembre.

Un mois plus tard, le chantier va bon train. Les travaux s'achèveront cet hiver. Creusé entre l’hôtel de ville et le futur centre, le stationnement souterrain qu’offre à la communauté la Fondation Rossy reliera les deux bâtiments. Il offrira 117 espaces intérieurs et 65 espaces en surface. Tout comme avec le stationnement habituel de l'hôtel de ville, les usagers pourront accéder au stationnement souterrain par l'avenue Roosevelt et en ressortir soit sur Roosevelt ou Churchill.

Quant à lui, l’appel d’offres aux constructeurs pour le bâtiment principal du centre sportif et communautaire sera lancé cet automne. Si tout se passe bien, la firme à laquelle le contrat se verra octroyé devrait être connue au début de 2021.

Œuvre éphémère

Autre chantier, autres nouvelles : je suis certain que vous avez remarqué la joyeuse murale peinte sur la palissade entourant le chantier du Réseau express métropolitain (REM), dans notre centre-ville. Les couleurs toniques de cette œuvre éphémère sont le résultat d’une nouvelle collaboration avec l’organisme MU.

C’est par l’entremise de MU que l’artiste Cécile Gariépy avait peint une murale précédente et toujours très populaire sur le mur du club de curling et qu’en 2015, Ilana Pichon avait signé notre toute première murale officielle – une carte de Mont-Royal – sur un flanc du bâtiment commercial au 1757, boulevard Graham.

Cette fois-ci, nous devons les motifs floraux et les coloris vitaminés à l’artiste Isabelle Duguay, assistée de Marianne Blondeau D'Amour. La murale s’intitule « We Are Roses / Comme des roses » et la CDPQ Infra a contribué à en défrayer les coûts.

« Comme des roses », c’est tellement Mont-Royal.

Si vous faites partie des rares Monterois à ne pas encore avoir admiré la plus magnifique des palissades de chantier, je vous invite à longer le chemin Canora – peut-être pour visiter nos commerces et services du centre-ville, qui ont bien besoin de votre appui – et à y jeter un œil.

Philippe Roy

Maire

90, avenue Roosevelt

Mont-Royal H3R 1Z5