• Conseil municipal
  • Chronique du maire

Dans quelques jours, les résidents de Mont-Royal seront invités à passer au vote. Après plus de cinquante ans d’exploitation, notre centre récréatif actuel – le « REC » – est appelé à être remplacé afin de faire place à un centre sportif et communautaire entièrement neuf, nettement mieux adapté aux besoins d’aujourd’hui. La décision vous appartient.

C’est à un centre récréatif désuet, exigu et mal en point que dirait alors adieu la Ville. Mais il en allait tout autrement lors de son ouverture, vous vous en doutez bien.

Au milieu des années 1960, le centre récréatif actuel avait lui-même remplacé un bâtiment précédent, devenu trop petit pour les besoins de l’époque. Ce dernier ne suffisait plus à la demande. Il ne permettait pas d’offrir les activités davantage modernes que les gens réclamaient. Il n’était pas si vieux, mais il était devenu inadéquat.

Aujourd’hui, le centre récréatif actuel, avec une longue feuille de route de plus de cinquante ans d’usage dans son cas, a également fait son temps. En réalité, ses limites en termes de capacité d’accueil sont atteintes depuis une bonne quinzaine d’années. Les temps changent : les habitudes de vie évoluent, les tendances en sports et en arts se succèdent, les standards en matière de mobilité réduite se transforment constamment. Normal, non?

Lorsque nous avons consulté les résidents au sujet de leurs besoins et de nouvelles installations potentielles, à l’automne 2016, nous n’y sommes pas allés de main morte. Des sondages précédents nous avaient déjà indiqué l’intérêt pour un nouveau bâtiment et nous avions besoin de plus de détails. C’est avec générosité et enthousiasme que des centaines de Monteroises et de Monterois ont partagé leur avis avec nous. Parfois par l’entremise de rencontres, parfois par téléphone. Parfois en grand groupe, parfois en assemblées plus restreintes.

Une chose est certaine : nous vous avons entendus. Le projet de nouveau centre sportif et communautaire pour lequel la Ville nécessite un emprunt de plus de 20 M$ fera l’objet d’un référendum dans les prochains jours. Il s’agit d’un projet réfléchi, renseigné, qui correspond aux réalités et aux besoins de la population. Qui correspond à notre époque. Qui correspond, en somme, à ce que Mont-Royal est devenue et ce vers quoi elle tend.

Contrairement à certains mythes véhiculés, le projet n’est ni trop grand, ni trop cher. Mais surtout, il représente une opportunité à saisir.

En comparaison de la bibliothèque, rénovée et agrandie avec succès en 2013, le REC peut moins facilement être adapté au goût du jour : d’éventuelles rénovations allongeraient temporairement sa durée de vie, mais prolongeraient aussi ses nombreux manquements. Il faut y voir l’essence même d’une économie de bouts de chandelles. Dans une ville aux solides assises financières comme Mont-Royal, après tant d’années déjà d’un centre récréatif depuis longtemps inadéquat, pour des milliers de Monterois la question ne se pose même pas.

Le 16 février prochain, on vote OUI! Le 16 février prochain, on se donne les installations modernes et performantes que nous méritons. Ce centre sportif et communautaire, c’est le vôtre!

Philippe Roy

Maire

90, avenue Roosevelt

Mont-Royal H3R 1Z5