• Conseil municipal
  • Communiqué

Mont-Royal, le 12 décembre 2016 – C’est en séance spéciale du conseil que le maire Philippe Roy présentait ce soir les faits saillants du budget de 2017. Conforme à sa prudence habituelle, sensible à la qualité de vie des résidents, le budget s’assure de restreindre à 0,75 % la hausse des taxes foncières pour la maison moyenne. Il s’avérait particulièrement judicieux de limiter cette hausse après que le dépôt du nouveau rôle d’évaluation foncière, en septembre dernier, voyait la valeur moyenne d’une résidence unifamiliale monteroise se hisser à 1 082 800 $.

Le budget de 2017 s’élève à 90,1 M$, une hausse de 6,2 % par rapport à l’année précédente. Le programme triennal d’immobilisations (PTI) pour 2017-2018-2019 totalise de son côté 59,3 M$, une baisse d’environ 1,8 % en regard de 2016 et dont un peu plus de 5,3 M$ sont prévus pour l’année 2017. Cette année encore, une grande part du budget et du PTI concerne l’entretien des rues, de l’aqueduc et des égouts, d’autant plus que la Ville dispose de sommes pour des travaux planifiés par le passé mais non réalisés. En matière de fonds non utilisés, il en ira de même pour la rénovation de l’ancien poste de police au 40, avenue Roosevelt.

Les travaux de 2017 incluront également l’installation de modules d’entraînement extérieurs pour les adultes et les aînés, l’ajout d’éclairage au parc canin et la conversion de l’ancien parc canin en un terrain sportif où pourront se pratiquer entre autres le basketball  et le pickleball. S’y ajouteront des réparations diverses aux ateliers municipaux, aux serres et à l’hôtel de ville. Sans associer une date au projet, il importe de rappeler que le programme triennal d’immobilisations comprend des montants destinés à la construction d’un éventuel complexe sportif et communautaire.

Il est intéressant de noter que le budget prévoit par ailleurs une hausse de 2 543 800 $ (soit 112,5 %) du remboursement en capital de la dette à long terme. En effet, en 2017, il est prévu de rembourser par anticipation des dettes qui normalement auraient été refinancées. Le montant accumulé dans la réserve financière dédiée à cette fin permettra à la Ville de rembourser plus rapidement que prévu une somme de 3 060 200 $ de sa dette à long terme.

« Quiconque se penche sur le budget de 2017 y reconnaîtra des thèmes familiers aux finances de Mont-Royal. Cette année encore, nous nous donnons comme objectifs de contrôler les dépenses de la Ville, de restreindre la hausse des taxes foncières pour les résidents et de veiller au bon état de nos infrastructures. La dette demeure sous contrôle et à ce chapitre, les Monterois bénéficient des résultats de plusieurs années de rigueur financière. En marge de ces objectifs plus généraux, en 2017 nous nous intéresserons également à l’activité physique et à la culture, sans oublier l’environnement » a déclaré le maire Roy lors de la présentation du budget de 2017.

Le budget de la Ville de Mont-Royal prévoit enfin la célébration des 50 ans de la bibliothèque Reginald-J.-P.-Dawson, au printemps prochain, et la tenue d’élections générales à l’automne.

Alain Côté

Chef de division - Affaires publiques

90, avenue Roosevelt

Mont-Royal H3R 1Z5