• Conseil municipal
  • Divers

Mont-Royal, le 22 février 2021 – Au terme d’une consultation multiforme sur le programme particulier d’urbanisme (PPU) du secteur Rockland, un exercice dont elle a repoussé la date de clôture à quelques reprises afin de permettre au plus grand nombre de résidents de participer, la Ville de Mont-Royal prévoit présenter en ligne et en direct les résultats de sa démarche le 16 mars en soirée.

Les citoyens ont témoigné d’un intérêt manifeste pour les questions soulevées par la vision d’aménagement qui leur était soumise, alors que 160 avis et mémoires ont été acheminés officiellement au greffier. Ces contributions s’ajoutent notamment aux questions et commentaires reçus pendant une consultation par clavardage tenue le 5 novembre dernier par la Ville, à laquelle 575 participants uniques s’étaient branchés.

« L’apport des résidents dans le développement d’une nouvelle vision pour le secteur Rockland est inestimable. Nous remercions tous ceux et celles qui ont pris le temps de participer à notre consultation, » assure le maire, Philippe Roy. « C’est dans la nature de toute démarche urbanistique de soulever des inquiétudes, entre autres chez les voisins immédiats d’un site visé. Si certaines craintes semblent être basées sur une mauvaise compréhension, notamment quant à une volonté perçue de diminuer la verdure dans le secteur et non de l’augmenter, plusieurs interventions reçues de la part de résidents portent à notre attention des points intéressants qui permettent de pousser notre réflexion encore plus loin. C’est le cas au niveau de la circulation et de la hauteur des bâtiments, par exemple. »

Le PPU du secteur Rockland s’articule autour de six grands objectifs : un verdissement du secteur, un appui à sa pérennité commerciale, une amélioration de sa fluidité routière, une meilleure intégration du transport collectif et actif, la disparition d’îlots de chaleur et l’établissement de conditions gagnantes pour la création d’une résidence pour retraités et aînés. Sa raison d’être le destine à encadrer une éventuelle transformation du secteur.

« Il faut tenter d’imaginer ce que le secteur Rockland deviendra à long terme, soit dans quinze ou vingt ans, en gardant toujours à l’esprit que les centres d’achat traditionnels sont appelés à revoir leur modèle d’affaires bien avant, » poursuit le maire. « Nous croyons qu’il est à l’avantage des résidents que la Ville tente d’influencer le cours des choses, avec leur apport, en amont. Avec leur aide, la vision de départ proposée peut nécessairement se bonifier. Nous étudierons toutes les idées judicieuses partagées avec nous. »

Par souci de transparence et précédemment à la présentation publique du 16 mars, les interventions citoyennes adressées au greffier de Mont-Royal au sujet du PPU Rockland pourront bientôt être consultées sur le site web de la Ville, dans sa section Grands projets, accessible dès l’accueil. Le conseil entend par ailleurs mandater une firme externe afin de poursuivre l’étude de la circulation dans le secteur Rockland avec une analyse plus poussée. Le dossier, complexe, en est un pour lequel la Ville a déjà précisé vouloir prendre son temps.

Alexandre Verdy

Greffier et directeur des affaires publiques

90, avenue Roosevelt

H3R 1Z5

Chantal Séguin

Chef de division - Aménagement et développement du territoire

20, avenue Roosevelt

Mont-Royal H3R 1Z4