• Conseil municipal
  • Divers
  • Communiqué

Mont-Royal, le 26 septembre 2014 – L'Association des municipalités de banlieue faisait paraître cette semaine un communiqué à l’effet duquel elle s’oppose formellement à la décision de Postes Canada d'installer des boîtes postales communautaires à travers l'île de Montréal, au détriment de la livraison du courrier à domicile. Dans cette même foulée, l’Association annonçait la création d’une coalition de municipalités s’opposant à la décision de Poste Canada. Mont-Royal a participé dès les premiers instants à cette démarche collective de protestation.

En effet, dès janvier 2014, une résolution établissait clairement la volonté du conseil de Mont-Royal d’amorcer le plus rapidement possible un dialogue avec les autres municipalités directement touchées par la réforme des services postaux. Les mois qui ont suivi ont permis de passer de l’idée à l’action par l’entremise de l'Association des municipalités de banlieue, au sein d’un débat plaçant Mont-Royal aux premières loges.

« Pour Mont-Royal, la décision de Poste Canada demeure irrecevable et non respectueuse des besoins et des réalités de nos citoyens. C’est d’une voix commune avec les autres banlieues composant l’agglomération de Montréal que nous nous inscrivons en contre de la réforme de Postes Canada, aujourd’hui, parce qu’ensemble nous en discutons depuis des mois » précise Philippe Roy, maire de Mont-Royal.

Disponible en ligne, le procès-verbal de la séance du 27 janvier 2014 du conseil municipal de Mont-Royal permet de prendre connaissance des tenants et aboutissants de la position de la Ville dans ce dossier.