• Conseil municipal
  • Culture
  • Communiqué

Mont-Royal, le 9 mars 2010 — Dans le cadre d’une vaste opération visant à commémorer la présence de la Marine canadienne dans l’histoire de nombreuses collectivités du pays – et célébrant le centenaire de nos forces navales – la Ville de Mont-Royal recevra des mains d’un représentant officiel un historique encadré du NCSM Royalmount (K677), frégate en fonction pendant la Seconde Guerre mondiale. Le matelot de première classe Nicholas Dubasouf de la base des Forces canadiennes de Halifax sera de passage à l’hôtel de ville, le 15 mars prochain pour remettre en mains propres à la mairesse Vera Danyluk le tableau commémoratif du navire.

Depuis la naissance de la Marine canadienne en 1910, plus de 320 navires de guerre ont été nommés en l’honneur de collectivités disséminées d’un océan à l’autre. Le NCSM (navire canadien de Sa Majesté) Royalmount est mis en service par la Marine royale du Canada le 23 août 1944 pour servir en temps de guerre. La frégate de classe River arrive à Halifax en septembre. Elle participe aux missions d’escorte anti-sous-marine de convois dans l’Atlantique Nord. Ayant survécu à la guerre, elle est désarmée en 1945 puis vendue, en 1947, à un chantier naval où l’on en fait de la ferraille.

Le NCSM Royalmount a remporté les honneurs de bataille de l’Atlantique (1944-1945). On a conservé sa cloche de bronze, exposée dans le hall d’entrée de l’hôtel de ville de Mont-Royal depuis longtemps. Le tableau commémoratif qui sera remis à la municipalité par le matelot Dubasouf comprendra une photographie du navire et de son insigne officiel ainsi qu’une brève histoire de son service, en français et en anglais.

Des cérémonies similaires ont lieu partout au Canada depuis l’an passé. On peut trouver la liste des nombreuses municipalités ayant eu des navires éponymes sur le site de la Défense nationale (www.forces.gc.ca) à la page du centenaire de la Marine canadienne. Certains de ces navires sont d’ailleurs toujours en service.