Steven Guilbeault

Inspiré par le célèbre film de Sergio Leone, Steven Guilbeault a divisé son essai en trois axes principaux.

« Le bon » aborde les précieux avantages que procure déjà l'IA à nos sociétés, notamment dans les domaines de l'énergie, des transports et de la santé, ainsi que les progrès à venir. « La brute » s'intéresse aux aspects les plus inquiétants du développement de l'IA : l'instauration du « système de crédit social » en Chine, la déstabilisation de la démocratie libérale, les armes autonomes létales, etc. Finalement, « Le truand » examine certains aspects plus ambigus de cette technologie, ni tout à fait bonne ni tout à fait mauvaise, notamment la dictature des likes et les diverses transformations qui touchent le monde du travail. 

Cote : 006.301 G

Livre : Le bon, la brute et le truand