Didier Van Cauwelaert

« La bienveillance est le contraire de la mièvrerie : c'est une arme de choc, une arme de joie, une arme absolue.

À une époque où tout se radicalise la ruse, la haine, l'ego, le politiquement correct et même les discours humanitaires, la bienveillance est la seule réponse à la crise morale que traversent nos sociétés. Une réponse qui, à défaut de changer le monde du jour au lendemain, lui redonne des couleurs et compense les déceptions qu'il nous inflige, tout en renforçant ce système immunitaire assez paradoxal qui s'appelle l'empathie. D'où l'urgence de radicaliser la bienveillance. De la pratiquer sans peur, sans honte, sans modération et sans nuances. C'est ce que je fais depuis l'enfance, pour le meilleur et pour le pire, comme toutes les personnalités qui ont marqué ma vie. Ceux qui, sans en avoir toujours conscience, détiennent le véritable pouvoir sur Terre sont les guerriers de la bienveillance. »

Cote : 158.1 C

Livre : La bienveillance est une arme absolue