Michel Tremblay

Inépuisable conteur, Michel Tremblay n’a pu résister au plaisir d’offrir à ses fidèles lecteurs un petit bouquet de souvenirs et d’amitiés. Son immense et infaillible mémoire affective – l’insigne intelligence du cœur – colore ces vingt-trois courts métrages, instants d’épiphanies qu’il revoit sur l’écran de sa vie.

Des séquences remontent depuis sa tendre enfance à son adolescence et après : son violent accrochage avec son prof d’anglais, son premier pétard, sa peur d’entrer au bar le Tropical, son départ pour Acapulco, sa rencontre avec André Brassard au parc La Fontaine, son opération à l’oreille, son imper rue Pergolèse face à Jack Lang ; mais aussi quand Marcelle Ferron lui apprend qu’il ne recevra pas L’Ordre national du Québec sous le gouvernement de Robert Bourassa ; comment il retrouve le plaisir (oh ! sublime bonheur !) de la musique en portant des appareils auditifs pour entendre au Met L’Or du Rhin de Richard Wagner dans la mise en scène de Robert Lepage…

Cote : R TREM

Roman : Vingt-trois secrets bien gardés : récits